Pour un Grenelle de l’UNEDIC

Publié le :
Publication dédiée :

Pressés par un déficit financier qu’ils ont eux-mêmes contribué à créer par imprévoyance, et par dogmatisme idéologique, les gestionnaires de l’assurance-chômage ont précipité la négociation en décembre 2002. Ce qui leur permettait, aussi, d’isoler à des fins tactiques, ce dossier des autres volets de la protection sociale. Pressentant que le bilan du PARE ne passerait pas (auprès des non-signataires de la convention 2001, la CGT et FO, et auprès des organisations de chômeurs), ils ont, sans bilan aucun, signé une nouvelle convention, qui coure jusqu’en 2005. Elle réduit les droits des chômeurs. Mais les brèches d’un système de plus en plus insupportable ne sont pas colmatées.

Lisez la suite par ici...



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »