PLF 2018 : les associations grignotent des crédits, la finance solidaire en émoi


Les députés votent ces jours-ci en première lecture la loi de finances 2018. Nous sommes à mi-parcours de l’examen du PLF et les principaux arbitrages sont connus pour ce qui est du monde de l’ESS. Mais des inquiétudes persistent. Revue des acquis et des incertitudes.

Au rang des acquis, le budget de l’ESS tel que présenté dans le détail du PLF est maintenu. La restauration des crédits alloués au DLA à leur niveau de 2017 fera l’objet d’un amendement. Autre acquis : 25 millions d’euros supplémentaires ont été affectés au Fonds de développement de la vie associative en compensation de la disparition de la réserve parlementaire.

Des marges de progrès et des corrections sont espérées par les acteurs sur la finance solidaire, pour le calcul du CITS et l’aide au poste des entreprises adaptées.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »