Non à la sélection : les parents d’élèves seront aux cotés des lycéens et des étudiants le 1er février


La FCPE refuse que des élèves soient laissés sur le bord de la route et d’autres, entrer dans une filière par défaut. C’est pourquoi elle appelle les parents d’élèves à se joindre aux mobilisations du 1er février, partout en France, aux côtés des lycéens et étudiants, inquiets pour leur avenir.

Lors de la présentation de Parcours Sup auprès des membres de la communauté éducative, la FCPE avait insisté sur les lignes rouges à ne pas franchir. L’accès à l’enseignement supérieur devait être garanti à chaque étudiant, dans la filière de son choix. Le baccalauréat doit rester la seule porte d’entrée.

Plutôt que d’accorder aux universités les moyens nécessaires à l’accueil de tous les étudiants, plutôt que de mettre en œuvre des mesures innovantes pour accompagner chaque lycéen dans la construction d’un projet d’orientation qu’il s’est choisi, le gouvernement a préféré instaurer la sélection dans les filières dites « en tension ».

Le mot « prérequis » a été évincé du discours politique, pour éviter la polémique. Mais les « attendus » n’ont pas davantage réussi à masquer les conséquences de ce nouveau dispositif : les critères d’admission à l’université seront inégalitaires. Parcours Sup devait améliorer la procédure Admission post bac. C’est raté !



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes