Les CIGALES en Auvergne-Rhône-Alpes


L’association régionale des CIGALES Auvergne-Rhône-Alpes a succédé en 2017 au réseau auvergnat afin de développer et consolider le mouvement de l’épargne solidaire déjà existant sur l’ensemble du territoire régional. S’appuyant sur une vingtaine de clubs CIGALES, le réseau se structure pour animer et développer ce mouvement de collecte d’une épargne solidaire de proximité au service du développement économique local.

Qu’est-ce qu’une CIGALES ?
C’est un groupe de 5 à 20 personnes physiques : les cigaliers., qui pendant 5 ans vont :
- mettre une partie de leur épargne en commun,
- se réunir régulièrement pour gérer leur capital,
- investir collectivement et minoritairement dans des entreprises ou associations locales, en création ou en développement.
- les accompagner,
- et ainsi agir sur le développement économique local.

L’activité de ces clubs s’inscrit dans la perspective d’une économie alternative et solidaire en favorisant la création d’emplois, la lutte contre l’exclusion, la stabilité du climat, la protection de l’environnement et le développement culturel, sans attente prioritairement d’intérêts financiers. Le choix des clubs se porte vers des projets ayant une plus-value sociale, écologique et/ou culturelle.

Source : En savoir plus ?


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »