La situation des étudiants, une précarité qui se normalise


Si aujourd’hui la précarité des étudiants est un sujet qui ne fait pas la controverse, il n’en a pas toujours été de même. Ainsi en 2011, Le Monde titrait « Lutter contre la paupérisation des étudiants est un sujet tabou »1 un entretien avec Philippe Loup, alors Président de la FAGE qui visait à présenter le projet AGORAé et sensibiliser l’opinion publique à la précarité grandissante des étudiants.

Depuis le constat n’a pas évolué et s’est même accentué. Ainsi, un rapport de l’IGAS2 auquel a participé François Chérèque et remis au Premier Ministre le 26 janvier 2015 relève qu’entre 2011 et 2012 le taux de pauvreté des étudiants a augmenté. Ce dernier est passé de 18,9% à 19,1%. Si cette hausse peut sembler anecdotique, il est néanmoins à noter que seuls les étudiants, les familles monoparentales et les mineurs voient leur taux de pauvreté augmenter.

Source : La suite de l’article...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »