La coopérative girondine des artisans à domicile veut grandir


Le mouvement coopératif progresse lentement chez les artisans. Il est apparu dans la foulée des lois Borloo, à la fin des années 2000, dans le but de permettre à des artisans d’entrer sur le marché des services à la personne. Avec, pour les particuliers, la possibilité de déduire 50 % de la facture sur la feuille d’impôts.

Quand, en novembre 2010, la Gironde se dote de sa Coopérative des artisans à domicile, elle fait partie des trois départements pionniers. Très vite, cinq autres coopératives se créent en France. Plus de deux ans plus tard, on en compte une quinzaine avec une particularité : tous les adhérents sont des artisans inscrits au registre des métiers.

Source : La suite de l’article par ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »