La CLCV considère que l’appel aux propriétaires privés et sociaux de baisser de 5 euros les loyers ne constitue pas en soi une politique du logement


Face aux taux d’effort toujours plus importants des locataires et leurs difficultés à se loger correctement, la CLCV demande au Président de la République :
- D’une part, de geler les loyers pour l’année 2018, que ce soit dans le parc social ou privé. Cela n’équivaut qu’à renoncer à une hausse de 0,75 %, niveau de l’indice de référence des loyers connu à ce jour ;
- D’autre part, d’appliquer l’encadrement des loyers dans les 28 agglomérations concernées, seule solution efficace pour préserver le pouvoir d’achat des ménages.

Ceci dans l’attente des effets du choc d’offre annoncé par le Président de la République, qui pourrait se traduire par des effets bénéfiques à horizon de 5 à 10 ans…

Source : En savoir plus ?


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »