Fin de la trêve hivernale des expulsions locatives : La Fondation Abbé Pierre dénonce la passivité de l’État

Date de publication :
Publication dédiée :
  • Logement / Hébergement

  • Le 1er avril au matin reprendra le drame des expulsions locatives. Mais qui s’en soucie ? Depuis plusieurs années, la Fondation Abbé Pierre dénonce sans relâche l’augmentation alarmante des procédures d’expulsion. Les chiffres nationaux sont effrayants : près de 162 000 assignations et 126 000 décisions de justice prononçant l’expulsion en 2013, 12 760 expulsions par la force publique en 2011 (le ministère de l’Intérieur ne diffuse plus de résultats fiables depuis), et sans doute des dizaines de milliers de familles qui anticipent leur expulsion en partant d’elles-mêmes chaque année. Sur le terrain, même si certains départements ont réussi à limiter le nombre de procédures entre 2012 et 2013, de nombreux autres affichent une tendance alarmante, avec des hausses allant de +9 à +24% dans le Var, la Seine-Saint-Denis, l’Isère, le Finistère ou le Pas-de-Calais.

    Face à ces scandales quotidiens, que fait la puissance publique ? Comme le démontre un récent rapport d’évaluation, la politique nationale de prévention des expulsions reste globalement lacunaire et incohérente. Les préfets ne jouent pas toujours leur rôle, la dynamique locale est inégale, et les moyens très insuffisants.

    Source : La suite de l’article...


    A propos de ESS et société
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
    En savoir plus »
    Fils de nouvelles RSS
    Thèmes