Faut-il vraiment changer le statut de l’entreprise ?


Le gouvernement d’Emmanuel Macron a missionné deux personnalités pour repenser la place de l’entreprise dans la société. Il s’agit de Nicole Notat, ancienne secrétaire générale de la CFDT et de Jean‑Michel Senard, patron de Michelin. Selon la ministre du travail, Muriel Pénicaud, « il nous faut aujourd’hui faire évoluer le droit pour permettre aux entreprises qui le souhaitent de formaliser, voire amplifier leur contribution à l’intérêt général ».

Selon le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, il s’agit de « faire grandir les entreprises françaises » et de mieux associée les salariés aux résultat). Un objectif connu et plus modeste néanmoins que celui qui vise à réformer l’objet social des entreprises. Rappelons que selon le code civil, toute société privée doit « être constituée dans l’intérêt commun des associés », autrement dit de ses actionnaires.

Source : The Conversation du 30/01/18 par Michel Albouy


A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes