Cinq chantiers et 20 propositions pour changer de modèle à l’heure de RIO+20


Le Forum International des dirigeants de l’Economie Sociale, intitulé Les Rencontres du Mont-
Blanc, a élaboré les 10, 11 et 12 novembre 2011 un document d’orientation dont la présente
synthèse sera adressée à tous les chefs d’Etat qui participeront au sommet de Rio 2012
sur le développement durable. Ce document fera aussi l’objet d’une diffusion internationale afin
de contribuer à positionner l’Economie Sociale comme un acteur majeur et incontournable de
la nécessaire mutation de la mondialisation.

Notre identité collective

Liberté d’adhésion, gestion démocratique (une personne, une
voix), juste répartition des excédents, épanouissement des personnes,
indépendance vis-à-vis des Etats, sont les principes qui forgent
l’identité de l’économie sociale. Guidé par ces valeurs fortes, cette
composante de l’économie qui représente 10 % du PIB mondial,
10 % des emplois et 10 % de la finance à part entière agit sur
le marché dans la quasi-totalité des domaines d’activité. Les participants
des Rencontres du Mont-Blanc souhaitent démontrer
que l’économie sociale, dans son respect de l’être humain et de son
environnement, est apte à répondre aux problématiques de
la mondialisation en apportant à tous un « mieux vivre ensemble ».
Notre légitimité à vous interpeller

Le projet des différentes familles de l’économie sociale et solidaire
(ESS) déborde très largement du champ économique. Il vise depuis
ses origines l’instauration d’une société plus équitable, plus solidaire,
plus démocratique par la mise en oeuvre de projets de long terme
qui prennent désormais en compte la dimension écologique. On ne
peut dissocier son projet économique (s’associer pour entreprendre)
de son projet social (justice et démocratie) et donc on ne peut réduire
son rôle, son poids et sa contribution aux seuls indicateurs économiques
de la richesse, au nombre d’entreprises qu’elle a créée et au
nombre d’emplois générés. Bref, son seul poids économique est loin
de suffire à la définir.

L’ESS est partie prenante de la construction d’une alternative
crédible à l’économie dominante, par son rôle social et écologique
et l’impact de son projet, de son éthique, de son mode de gouvernance,
de ses réalisations et de son influence sur les autres acteurs
de la planète économique (entreprises publiques ou entreprises du
secteur marchand).

Lettre adressée aux 193 Chefs d’Etat membres de l’ONU
Projets initiés via les Rencontres du Mont-Blanc.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

A propos de ESS et société
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse (...)
En savoir plus »
Fils de nouvelles RSS
Thèmes