Au-delà du « gel des contrats aidés », proposer, construire, agir


Comme des centaines de milliers de structures des secteurs non-marchand et marchand en France, l’association Concordia est directement impactée par la décision unilatérale et pour le moins précipitée du Gouvernement de limiter drastiquement l’accès aux contrats aidés (CUI-CAE, Emploi d’avenir, CIE Starter). En l’espèce, pour Concordia, ce sont des équilibres budgétaires qui sont fragilisés et la remise en question du développement de ses activités (actions visant le développement de la citoyenneté, de la mobilité internationale et, plus largement, du vivre-ensemble).

Ce coup de rabot entre dans une logique alimentée depuis une quinzaine d’années de baisse continue des subventions au monde associatif (même s’il n’est pas le seul impacté par cette décision).

Soyons clairs : les emplois aidés ne constituent pas une panacée, difficile de les défendre en tant que tels. Citons : pression des salaires vers le bas, contrats courts, limitation des recrutements à certains profils, effet d’aubaine, structures qui régulièrement n’accompagnent pas leur obtention par un accès à de la formation pour les salarié.e.s concerné.e.s.

Source : La suite sur le site d’origine...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »