Assises pour l’accès au logement des personnes sans-abri (Paris)


Les 26 et 27 janvier 2016
Au 104
5, rue Curial -75019 Paris

Avec 3,8 millions de personnes mal logées, selon la Fondation Abbé Pierre, plus de 140 000 personnes sans-abri et 100 000 ménages menacés chaque année d’une expulsion locative pour impayés de loyer, la France peine à sortir de la crise du logement. La pénurie de logements accessibles aux personnes à bas revenu est un puissant facteur d’exclusion dans le pays. Elle alimente le flux des 1,8 million demandeurs d’un logement social et renvoie les personnes vers le 115, totalement saturé, et des dispositifs d’hébergement d’urgence dont il est difficile de sortir.

Face à cette situation critique, l’Etat a engagé en 2015 des mesures positives avec notamment un plan de résorption des nuitées hôtelières, d’accueil des migrants et de renforcement des capacités des centres d’accueil pour les demandeurs d’asile. Les crédits du logement accompagné ont été cette année préservés et mieux consommés alors qu’ils étaient régulièrement « siphonnés » en faveur de l’hébergement d’urgence.

Pour autant les logiques urgentistes de création de places de mise à l’abri et d’hébergement précaire, sans accompagnement global ni perspective de sortie vers le logement persistent. 40 000 personnes sont toujours hébergées à l’hôtel et la gestion au thermomètre de l’hébergement perdure. Quant à la production de logements sociaux, elle stagne bien loin de l’engagement de 150 000 par an, avec une difficulté persistante à produire du logement réellement accessible aux plus précaires.

Pour répondre à ces urgences sociales, la FNARS organise, pour la deuxième année consécutive, des Assises et présentera un nouveau Pacte, avec un bilan des principales avancées depuis l’an dernier, des inquiétudes et surtout des propositions actualisées pour l’accès au logement des personnes sans-abri. Garantir l’accès à « un chez soi » digne, programmer des logements et des hébergements adaptés aux besoins des personnes et des territoires, prévenir les expulsions et solvabiliser les ménages, mettre en œuvre un accompagnement adapté, tels sont les principaux enjeux de ce Pacte 2016.

Ces propositions s’adressent à l’Etat et aux collectivités locales, pour que les droits au logement, à l’accueil inconditionnel, au non abandon et à l’accompagnement soient enfin mis en œuvre dans le pays. Elles s’adressent aussi aux associations, en vue d’une mobilisation collective pour dénoncer, les remises à la rue au printemps, les mises à l’abri indignes, sans accompagnement et sans respect de l’intimité des personnes, la pérennisation des hébergements précaires. Il s’agit également d’appeler la responsabilité des associations, dans l’évolution de ces pratiques, pour toujours donner la priorité à l’accès au logement stable - seule véritable solution.

Débattre, convaincre, agir avec les personnes pour l’accès aux droits fondamentaux et pour un changement structurel des politiques d’accès au logement, telles sont les ambitions du texte que nous vous proposons de porter ensemble.

Source : Informations et inscription


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »