8 mars, Journée internationale de la femme : l’accès à l’emploi pour les femmes handicapées compte aussi au nombre des inégalités


L’ADAPT qui accueille 5119 femmes handicapées (soit 42.79% de son effectif global) dans ses établissements, souligne l’effet cumulatif des discriminations à l’égard des femmes en situation de handicap pour accéder à un emploi.

Selon une enquête Emploi de l’INSEE réalisée en 2007, les femmes déclarent plus fréquemment que les hommes des problèmes de santé, des difficultés importantes dans les activités quotidiennes ou le déplacement ainsi que des difficultés importantes par rapport au travail : 5,2 millions de femmes sont handicapées selon la définition au sens large contre 4,4 millions d’hommes.

Pourtant, fin décembre 2008, les femmes représentaient seulement 43.1% des chômeurs reconnus travailleurs handicapés contre 56.9% pour les hommes (source : avril 2009 – n°1 – Direction statistiques, enquête et prévisions. Les cahiers statistiques. Pole Emploi).

Rapport identique en formation

En Centres de rééducation professionnelle (CRP) qui peut constituer le préalable à l’insertion dans le milieu professionnel, la proportion d’hommes est là aussi plus importante que celles des femmes.

« Les conventions sociales et la structure familiale pèsent encore dans les parcours des femmes, notamment lorsqu’elles sont en situation de handicap » constate Emmanuel Constans, Président de L’ADAPT.

En effet, lorsque le handicap survient chez la femme, il est plus facilement admis qu’elle reste au foyer que pour un homme. « Si elle est mère, la femme devra faire face aux difficultés liées à l’éloignement souvent nécessaire pour intégrer un centre de rééducation professionnelle : garde des enfants, intendance de la maison, coupure temporaire avec l’entourage familial et social, un soutien psychologique pourtant indispensable, analyse Nathalie Paris, Directrice de L’ADAPT/Rhône, en situation de handicap. L’accès des femmes handicapées à la formation s’en trouve ainsi limité : rien que dans notre établissement, sur les 217 usagers, les hommes sont presque deux fois plus nombreux (65% contre 35% pour les femmes) ».

Réintégrer la vie sociale dans la rééducation

Les dispositifs médico-sociaux se doivent d’évoluer pour faire reculer ces freins et faciliter l’accès à la rééducation et à la formation professionnelle des femmes handicapées. Les services ambulatoires médico-sociaux apportent une réponse en offrant plus de souplesse et le maintien avec le cadre familial, social et professionnel. Les SAMSAH [1], par exemple, ont ouvert la voie en permettant le maintien à domicile des personnes handicapées et en offrant une réelle alternative à l’obligation d’admission en institution. Dans le même esprit, L’ADAPT propose des formations ouvertes et à distance qui peuvent pallier la problématique de l’éloignement en donnant la possibilité aux personnes de suivre une formation sans avoir la contrainte d’abandonner temporairement leur cadre de vie et leur vie familiale.

Accès aux postes à responsabilité : une difficulté supérieure pour les femmes handicapées

Si le chemin à parcourir pour parvenir à une parité aux postes à responsabilité est encore long, les chances pour une femme handicapée d’accéder à ce type de poste se trouvent amoindries. Les préjugés commencent dès les études supérieures, comme le constate Murielle Gernez, administratrice de L’ADAPT, avocat et en situation de handicap : « Lorsque j’ai prétendu intégrer un DEA, il m’a été répondu que dans ma situation une maîtrise serait déjà suffisante ! Le fait est que vouloir accéder à un niveau d’emploi plus élevé n’est pas reconnu comme un parcours logique pour une personne handicapée, c’est encore plus marqué lorsqu’on est une femme ».

Pour rappel, les statistiques attestent qu’aujourd’hui encore les jeunes handicapés ont sensiblement moins de chance d’accéder à l’enseignement supérieur, ce qui impacte leur devenir professionnel : 20% des personnes handicapées ont le niveau bac ou plus mais seulement 2 bacheliers handicapés sur 10 poursuivent leurs études dans l’enseignement supérieur.

A PROPOS DE L’ADAPT

L’ADAPT, association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, financée par l’Etat, les collectivités publiques et par les dons. Présente dans toute la France à travers plus de 100 établissements et services de soins de suite et de réadaptation, d’aide par le travail, de rééducation professionnelle, d’éducation motrice et d’accompagnement, L’ADAPT accueille chaque année près de 12 000 personnes handicapées, touchées par le handicap à leur naissance ou suite à un accident de la vie. Ayant créé la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées en 1997, elle organise depuis l’événement chaque troisième semaine de novembre et dispense à travers les bénévoles de son Réseau des Réussites un accompagnement à des personnes handicapées qui souhaitent être suivies dans leur recherche d’emploi. La mission qu’elle conduit depuis plus de 80 ans : accompagner la personne handicapée dans son combat ordinaire, celui de sa vie quotidienne, pour que tous nous puissons « Vivre ensemble, égaux et différents ».

Source : En savoir plus ...

[1Structure instituée par le décret n°2005-223 du 11 mars 2005, un « S.A.M.S.A.H. » est un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés. Il a pour vocation, dans le cadre d’un accompagnement médico-social adapté comportant des prestations de soin, de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées en favorisant le maintien ou la restauration des liens familiaux, sociaux, universitaires ou professionnels et l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »